Essai 10 jours gratuit

Charte du Conseil national de la résistance (extrait)

Le Conseil national de la Résistance (C.N.R.) est créé en mai 1943 par Jean Moulin avec des représentants des mouvements de résistance, des maquis, de la presse, des syndicats et des partis politiques opposés au régime de Vichy. Après des mois de négociations, le programme (ou « Charte du C.N.R. ») est adopté le 15 mars 1944. Il inclut un « plan d’action immédiate » afin de résister à l’envahisseur. Il prévoit également des réformes à mener dès la libération du territoire, afin d’instaurer un ordre social plus juste.

Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire, les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques, groupés au sein du C.N.R., proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la Libération :

[…]

4. Afin d’assurer :

– l’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par le rétablissement du suffrage universel ;

– la pleine liberté de [...]

Source : Charte du Conseil national de la résistance, signée le 15 mars 1944 (extraits)

Pour citer l'article : « Charte du Conseil national de la résistance (extrait) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/charte-du-conseil-national-de-la-resistance-extrait/

Ce document est lié à l'article Résistance