1653

Essai 10 jours gratuit

Arnold Schönberg : grandes dates

La vie et l’œuvre d'Arnold Schönberg sont ponctuées par quelques dates marquantes.

13 septembre 1874 Arnold Franz Walter Schönberg naît à Vienne. 

1898 Les Deux Lieder, pour baryton et piano, sont créés. Le 20 décembre, le Quatuor à cordes en majeur est créé à Vienne.

1899 Schönberg compose Quatre Lieder, pour voix et piano ; ces lieder provoqueront un scandale lors de leur création, à Vienne, le 11 février 1904.

1900 Schönberg entame la composition de sa gigantesque fresque postromantique les Gurrelieder, pour 5 voix solistes (soprano, mezzo-soprano, ténor, basse et récitant), chœur d'hommes, chœur mixte et très grand orchestre ; cette œuvre ne sera achevée qu'en 1911 et créée à Vienne le 23 février 1913.

18 mars 1902 Le sextuor à cordes La Nuit transfigurée, composé en 1899, est créé à Vienne ; cette partition pour 2 violons, 2 altos et 2 violoncelles fait également scandale par son audace harmonique.

Automne de 1904 Alban Berg et Anton von Webern deviennent les élèves de Schönberg.

25 janvier 1905 Le poème symphonique Pelléas et Mélisande, pour grand orchestre, composé en 1902 et 1903, est créé à Vienne sous la direction du compositeur.

5 février 1907 Le Quatuor à cordes no 1, composé en 1904 et 1905, est créé à Vienne.

8 septembre 1907 La Symphonie de chambre no 1, composée en 1906, est créée à Vienne. Écrite pour 15 instruments solistes (vents et cordes), cette symphonie crée le concept d'orchestre de chambre moderne ; en un seul mouvement, elle marque une grande volonté de concentration des idées musicales.

21 décembre 1908 Le Quatuor à cordes no 2, composé en 1907 et 1908, est créé à Vienne : une voix de soprano intervient dans les 2 derniers mouvements.

1909 Schönberg compose les Cinq Pièces pour orchestre. Écrites pour grand orchestre, elles contiennent de nombreux passages qui font un usage très poussé de l'écriture pour instruments solistes. Elles seront créées le 3 septembre 1912 à Londres. Schönberg compose également Erwartung (« L'Attente »), monodrame (opéra à un seul personnage) en 1 acte (4 scènes) ; cet ouvrage ne sera créé que le 6 juin 1924, au Neues Deutsches Theater de Prague.

1910-1913 Schönberg compose La Main heureuse, drame avec musique en 4 tableaux, sur un livret du compositeur. Cet ouvrage met en scène 3 personnages (l'Homme, la Femme et le Dandy), mais seul l'Homme chante. Il ne sera créé que le 14 octobre 1924, à la Volksoper de Vienne.

1911 Son traité d'harmonie, Harmonielehre, est publié à Vienne.

16 octobre 1912 Pierrot lunaire est créé à Berlin, sous la direction du compositeur. Il s'agit d'un ensemble de 21 poèmes du Pierrot lunaire d'Albert Giraud adaptés en allemand.

1920-1923 Schönberg compose les Cinq Pièces pour piano ; il s'agit de la première œuvre dans laquelle la technique dodécaphonique est introduite.

3 décembre 1928 Les Variations pour orchestre, composées de 1926 à 1928, sont créées à Berlin. Cette œuvre constitue un jalon dans l'histoire de la musique car Schönberg y développe toutes les potentialités de la technique sérielle qu'il a mise au point.

1er février 1930 D'aujourd'hui à demain, opéra en 1 acte, est créé à l'Opéra de Francfort.

1926-1932 Schönberg travaille à la composition de Moïse et Aaron, son œuvre la plus considérable depuis les Gurre-Lieder. Il s'agit d'un opéra sur un livret du compositeur, originellement prévu en 3 actes, mais le troisième acte ne sera jamais mis en musique. Les 2 premiers actes seront créés en version de concert le 12 mars 1954, à Hambourg ; ils seront créés en version scénique le 6 juin 1957 au Stadttheater de Zurich.

1933 Démis de toutes ses fonctions par les nazis, Schönberg s'installe définitivement aux États-Unis.

6 décembre 1940 Le Concerto pour violon et orchestre, composé de 1934 à 1936, est créé à Philadelphie.

11 avril 1941 Schönberg adopte la nationalité américaine.

1937-1941 Schönberg effectue un retour à la tonalité. De cette période datent le Kol Nidre, créé à Los Angeles le 4 octobre 1938, et la Symphonie de chambre no 2, créée à New York le 15 décembre 1940.

1946 Schönberg retourne au sérialisme avec le Trio à cordes, pour violon, alto et violoncelle, en un seul mouvement : il s'agit d'une des pages les plus riches et les plus imaginatives de la musique de chambre contemporaine.

1950 Schönberg compose De Profundis, pour chœur mixte à 6 voix a cappella.

13 juillet 1951 Arnold Schönberg meurt à Los Angeles.

Pour citer l'article : « Arnold Schönberg : grandes dates », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/arnold-schonberg-grandes-dates/

Ce document est lié à l'article Schönberg, Arnold