Essai 10 jours gratuit

André Malraux : une littérature de guerre

La guerre d'Espagne occupe une place particulière dans l'itinéraire d'André Malraux. Après la publication de son roman L'Espoir, il réalise, en 1938-1939, un film sur le même thème, Sierra de Teruel, qui sera bientôt interdit par la censure.

L'Espoir d'André Malraux décrit les tumultes de la guerre d'Espagne dans ses commencements. Les personnages innombrables représentent des situations concrètes ou possibles vis-à-vis de la révolution et du fascisme : privés de toute biographie, de tout passé, face à la mort, ils retrouvent cette « vie fondamentale » qui obsède le récit : « ... ce qu'il appelait idiotie ou animalité ; c'est-à-dire la vie fondamentale : douleur, amour, humiliation, innocence ». Dans un montage de [...]

Pour citer l'article : « André Malraux : une littérature de guerre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/andre-malraux-une-litterature-de-guerre/

Ce document est lié à l'article Malraux, André