Essai 10 jours gratuit

Alphonse de Lamartine et l’évolution du romantisme

Le courant romantique suit étroitement l'évolution politique et sociale de son temps.

Le romantisme avait déjà, avant 1830, vu s'affirmer, à côté du courant initial catholique et ultraroyaliste (représenté encore après 1830 par Alfred de Vigny), un courant non conformiste. Celui-ci s'affirmait à travers un refus de la société établie et de la culture classique. Le romantisme anime tous les domaines de la vie intellectuelle et artistique. Il continue à inspirer une poésie lyrique qui donne une expression littéraire au désarroi plus moral que social de la jeunesse (avec Les Feuilles d'automne de Victor Hugo, Les Nuits de Musset, Les Harmonies [...]

Pour citer l'article : « Alphonse de Lamartine et l’évolution du romantisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/alphonse-de-lamartine-et-l-evolution-du-romantisme/

Ce document est lié à l'article Lamartine, Alphonse de