élément chimique

Le saviez-vous ?

  • Seuls 2 éléments chimiques sont à l'état liquide à température ambiante : le brome (Br) et le mercure (Hg).


dessin

La classification périodique regroupe les éléments selon leurs propriétés.

© Encyclopædia Britannica, Inc.

Un élément chimique est une substance de base qui ne peut pas être divisée en substances plus simples. Les éléments chimiques sont les éléments constitutifs de toute matière (tout objet physique qui possède une masse dans l’Univers). On les appelle parfois simplement éléments.

Il existe 90 éléments chimiques naturels sur Terre. Les scientifiques en ont créé une vingtaine d’autres, artificiels. Certains éléments sont plus courants que d’autres, par exemple l’azote, principal constituant de l’air. Seuls 2 d’entre eux sont à l’état liquide à température ambiante : le brome et le mercure. Les éléments se combinent pour former des substances, des composés chimiques. L’eau est ainsi constituée par l’association des éléments hydrogène et oxygène.

Symboles chimiques

Chaque élément est [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

aluminium

L'aluminium, de symbole Al et de numéro atomique 13, est un métal peu dense, de couleur blanche. Il s'oxyde facilement en se recouvrant d'une fine couche d'alumine (Al2O3) qui le protège d'une corrosion plus importante. L'aluminium est un bon conducteur électrique, mais l'alumine est un isolant. L'aluminium est un des éléments les plus abondants dans la croûte terrestre, après l'oxygène et le  Lire l’article

argent, métal

L'argent (symbole Ag) est un élément chimique, classé parmi les métaux, de numéro atomique 47. Il possède 2 isotopes stables (107Ag et 109Ag), presque également abondants dans la nature, et de nombreux isotopes radioactifs. Les minerais d'argent sont rares et répartis sur toute la Terre. Le principal minerai est l'argentite (Ag2S), un minerai sulfuré exploité en Amérique du Sud et au Mexique  Lire l’article

atome

Les atomes, de minuscules particules, sont les constituants de base de la matière. Ils peuvent être combinés entre eux pour former des molécules, mais ils ne peuvent pas être scindés par des moyens ordinaires. Le mot atome vient du mot grec atomos, « indivisible ». Les Grecs de l'Antiquité furent les premiers à penser que l'atome était l'unité de base de la matière  Lire l’article

azote

L'azote est un gaz qui constitue la majeure partie de l'atmosphère terrestre. Cet élément chimique est aussi l'un des principaux composants de la matière des êtres vivants. L'élément azote est représenté par le symbole N en chimie. Formes de l'azote On trouve l'azote libre dans l'air et de nombreuses météorites. Les gaz que dégagent les volcans, les mines et certaines sources d'eau minérale en contiennent aussi  Lire l’article

carbone

Le carbone est un des éléments chimiques les plus importants. À l'état pur, il ne constitue qu'environ 0,025 % de la croûte terrestre. Mais il se combine très facilement avec d'autres éléments pour former des composés chimiques. Les composés du carbone représentent 18 % de toute la matière vivante. Le carbone fournit également la majeure partie de l'énergie nécessaire aux activités humaines  Lire l’article

chimie

La chimie est l'une des principales branches de la science. Les chimistes étudient les substances qui composent la matière de notre monde physique et de l'Univers. Ils examinent aussi les réactions chimiques, ou les changements qui surviennent lorsque ces substances sont combinées. Les chimistes créent aussi des substances (plastiques, fibres, matériaux de construction, médicaments) qui sont utiles dans la vie pratique  Lire l’article

chimie minérale

La chimie minérale est la science qui décrit les corps simples et les composés de tous les éléments autres que le carbone, et de quelques molécules très simples contenant un seul atome de carbone (oxydes de carbone, carbonates, cyanures...). On parle de chimie minérale car, à l'origine, les corps étudiés provenaient du règne minéral. On l'appelle parfois chimie inorganique, par opposition à la  Lire l’article

chlore

L'élément chlore, de symbole Cl et de numéro atomique 17, est un halogène (comme le fluor, le brome, l'iode ou l'astate). Il est présent dans la nature sous la forme de 2 isotopes stables : le chlore 35, dont le noyau contient 18 neutrons, et le chlore 37, dont le noyau en contient 20. Il se liquéfie facilement, à la température de – 35 0C à pression normale, à une température plus élevée sous pression  Lire l’article

cobalt

Le cobalt, de symbole Co et de numéro atomique 27, est un élément chimique métallique du même groupe que le fer (Fe) et le nickel (Ni). Sa masse atomique est de 59. Pendant des siècles, il a été utilisé pour colorer les vernis et les céramiques d'un bleu profond. Aujourd'hui, il est mélangé avec d'autres métaux pour produire des alliages industriels  Lire l’article

cuivre

Le cuivre est un métal utilisé et travaillé depuis des millénaires par les hommes, soit à l'état pur, soit sous forme d'alliages (les plus importants étant le laiton et le bronze). Ses propriétés électriques en font un élément indispensable à la société industrielle. L'élément chimique cuivre a pour symbole Cu et son numéro atomique est 29. Il se cristallise dans un système cubique à faces centrées  Lire l’article

fer

Le fer, employé dans la fabrication de l'acier, est le métal le plus utilisé. L'acier sert dans la construction de bâtiments, de ponts, de voies ferrées, la fabrication de véhicules et de toutes sortes d'autres produits. Dans l'écorce terrestre Dans l'écorce terrestre, le fer est le deuxième métal le plus courant, après l'aluminium, et le quatrième élément (substance de base) le plus répandu  Lire l’article

fluor

Le fluor, de symbole F et de numéro atomique 9, est le premier élément chimique de la colonne des halogènes (la 17e dans le tableau périodique des éléments, laquelle comprend aussi le chlore, le brome, l'iode et l'astate). Le noyau atomique du fluor contient 9 protons et 10 neutrons. Il est entouré de 9 électrons lorsqu'il n'est pas ionisé  Lire l’article

hélium

L'hélium, de symbole He et de numéro atomique 2, est, à température ordinaire, un gaz inodore, incolore, 7 fois plus léger que l'air. Son atome possède 2 électrons et il ne se lie pratiquement pas avec les autres atomes ; il a donc une grande inertie chimique (absence de réaction chimique avec une autre substance). Classé dans les gaz nobles, l'hélium est présent sous la forme de 2 isotopes  Lire l’article

hydrogène

L'hydrogène est l'élément chimique le plus simple et le plus abondant dans l'Univers. L'élément hydrogène est représenté par le symbole H en chimie. Formes de l'hydrogène L'hydrogène représente moins de 1 % de la croûte terrestre et il est rare dans notre atmosphère. Mais, associé à l'oxygène, il est le principal constituant de l'eau qui circule sur notre planète, jusque dans les tissus des végétaux, des animaux et des hommes  Lire l’article

isotope

Des isotopes sont des atomes dont les noyaux ont le même nombre de protons, mais des nombres de neutrons différents. La carte des nucléides Découverts en 1913 par le chimiste britannique Frederick Soddy, leur nom, qui vient du grec iso (« même ») et topos (« lieu »), signifie qu'ils occupent la « même place » dans le tableau de classification périodique de Mendeleïev  Lire l’article

molécule

Une molécule est la plus petite unité d'une substance chimique qui en possède toutes les propriétés. Par exemple, une molécule d'eau est la plus petite quantité d'eau possible. On peut diviser une molécule en éléments encore plus petits, les atomes, mais ceux-ci ne possèdent pas les propriétés de l'eau. Une molécule d'eau contient 2 atomes d'hydrogène et 1 atome d'oxygène Molécules et éléments  Lire l’article

néon

Le néon est l'élément chimique de symbole Ne et de numéro atomique 10. Son noyau contient par conséquent 10 protons et est entouré de 10 électrons. Le noyau de l'isotope le plus commun contient aussi 10 neutrons. Comme l'hélium, l'argon, le krypton, le xénon et le radon, le néon appartient à la famille des gaz rares, parfois appelés gaz nobles, qui sont caractérisés par une très grande inertie chimique  Lire l’article

or

L'or, de symbole Au (du latin aurum) et de numéro atomique 79, est un métal précieux travaillé par l'homme depuis la plus haute antiquité. Sa densité est de 19,5. L'or est le plus malléable et le plus ductile de tous les métaux. On peut en faire des feuilles d'une épaisseur inférieure au dixième de nanomètre et des fils d'une section minuscule : 1 gramme d'or peut être étiré en un fil de plusieurs kilomètres de longueur  Lire l’article

oxygène

L'oxygène est l'élément chimique le plus fréquent sur Terre. C'est l'un des principaux constituants de l'air, et il est nécessaire à la vie des plantes, des animaux et des hommes. L'élément oxygène est représenté par le symbole O en chimie. L'oxygène constitue environ 20 % de l'atmosphère et 90 % (en poids) de l'eau. Il représente près de 50 % des roches et du sable présents dans la croûte terrestre  Lire l’article

plutonium

Le plutonium est un élément transuranien (de numéro atomique supérieur à celui de l'uranium, c'est-à-dire 92), de symbole Pu, de numéro atomique 94. Le plutonium a été produit et découvert en 1940 par l'équipe de physiciens nucléaires de l'université de Californie à Berkeley, conduite par Glenn T. Seaborg (qui a reçu le prix Nobel de chimie en 1951 pour cette découverte)  Lire l’article

uranium

L'uranium est un élément chimique utilisé pour créer de l'énergie nucléaire à usage civil ou militaire. Il est radioactif, c'est-à-dire qu'il dégage de l'énergie sous forme de minuscules particules. L'élément uranium est représenté par le symbole U en chimie. Répartition géographique On trouve de l'uranium en de nombreux points de l'écorce terrestre  Lire l’article

zinc

Le zinc, de symbole Zn et de numéro atomique 30, est un métal blanc bleuâtre utilisé couramment. Sa densité est de 7,13 et sa température de fusion de 420 0C environ. Il est cassant à froid, mais il est ductile au-dessus de 100 0C. Un échantillon de zinc laissé à l'air libre se couvre d'une mince couche d'hydrocarbonate de zinc, qui joue un rôle protecteur contre l'oxydation  Lire l’article


Voir aussi

atome    chimie    matière    électron    proton    neutron    numéro atomique    composés, chimie    classification périodique des éléments   

Médias des articles liés


© Encyclopædia Britannica, Inc.
© Encyclopædia Britannica, Inc.

Classification périodique des élémentsdessin

La classification périodique regroupe les éléments selon leurs propriétés.

© Encyclopædia Britannica, Inc.

Pour citer l’article : « élément chimique ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/element-chimique/

402353

Plus sur Internet

Qwant® Junior est le premier moteur de recherche sécurisé pour enfants et adolescents. Il permet une navigation sûre, en privilégiant une liste de sites approuvés par l’Éducation Nationale.


Rechercher avec Qwant® Junior